vendredi 26 août 2016

PJ Harvey - The Garden (1998)

Lorsque j'ai débarqué sur le forum d'IndieRockMag en 2007, je me souviens d'une discussion animait les différents membres : quels sont les artistes unanimement vénérés dans la sphère indé, et auxquels vous n'arrivez pas à accrocher ? En d'autres termes, qui sont ces musiciens qui auraient tout pour vous plaire mais qui vous résistent. A moins que ce ne soit nous qui leur résistions. Bref, qu'importe. Je me souviens tout autant de ma première réponse à l'époque : PJ Harvey.

lundi 1 août 2016

Ulrika Spacek - I Don't Know (2016)

"Mélange de Sonic Youth et de Can", entre Tame Impala et Radiohead"... Quand les comparaisons sont si diverses et font aussi ouvertement référence aux plus grands (avec une réserve pour Tame Impala, surtout au regard de leur dernier opus), c’est souvent assez mauvais signe. Tout au moins convient-il de prendre un certain recul. N’a-t-on pas ici à faire au dernier argument d’un gros label en mal de sensation(s) ? Pas vraiment.

mercredi 20 juillet 2016

The Kills - Doing It To Death (2016)

Ash & Ice, le nouvel album des Kills, est du genre long en bouche. Pas de coup de coeur immédiat sur cet opus, comme pouvaient l'être Future Starts Slow ou Tape Song sur les précédentes fournées. Et pourtant...

lundi 18 juillet 2016

Live report : Festival Beauregard (3 Juillet 2016 - Jour 3)

La dernière journée de festival débute avec un temps maussade et diverses impasses effectuées sur la programmation, bien que les écoutes distraites et polies de Jeanne Added et Lou Doillon s’avèreront finalement moins anecdotiques que prévues. Une certaine usure commence à apparaître et, toujours dans l’optique de privilégier la qualité à la quantité, Beirut et PJ Harvey seront ciblés, avant une impasse sur Louise Attaque.

mercredi 13 juillet 2016

Live report : Beauregard - Jour 2 (2 juillet 2016)

 


 Après l’excellente prestation de Beck la veille et la relative déception ayant émané des Chemical Brothers, ce samedi s’ouvrait à Beauregard dans une atmosphère plutôt ensoleillée, mais avec quelques impasses sur des groupes jamais réellement emballants sur disque – The Horrors ou Naive New Beaters – ainsi que sur un Get Well Soon programmé bien trop tôt (avant même l’heure du goûter, c’est dire). Il faut dire que l’expérience – et l’âge – rendent l’accumulation de concerts difficile à supporter pour le corps – et le dos – si bien que, pour savourer au maximum les lives ciblés, ces impasses se justifient. Le fameux débat entre qualité et quantité, en somme…

dimanche 10 juillet 2016

Live report : Beauregard - Jour 1 (1er juillet 2016)

C’est à Hérouville Saint-Clair, près de Caen, que se déroulait la huitième édition du festival Beauregard. Au programme, quatre jours durant lesquels se côtoient des artistes issus d’horizons divers, certes, mais la profusion de noms aussi excitants que Beck, les Chemical Brothers, les Kills ou Pj Harvey suffisait à justifier le déplacement. Un déplacement pour trois jours uniquement, faute de disponibilité et d’envie, l’affiche du jeudi soir étant Les Insus

samedi 18 juin 2016

Radiohead - Decks Dark (2016)

Petite entorse au principe de ce blog qui veut que je mette en avant plutôt des titres que des albums, mais celui de Radiohead justifie bien cette entorse au "règlement". Et puis, je propose quand même une version live (pas trouvé l'originale) de Decks Dark, mon titre préféré du disque (à l'heure actuelle, mais ça risque de changer régulièrement). Chronique, donc, de ce disque, plusieurs semaines après sa sortie, ce qui permet de l'avoir digéré. Et c'était nécessaire, car il est aussi séduisant que dense.

vendredi 3 juin 2016

Beck - Wow (2016)

Un nouveau Beck devrait débarquer le 21 Octobre prochain. C'est forcément une sacrée bonne nouvelle, et l'Américain se fend d'un premier single pour lancer dès à présent la promo.

samedi 28 mai 2016

The Strokes - Oblivious (2016)

Qu'attendre des Strokes en 2016 après la bouse que constituait The Comedown Machine, et qui m'avait fait (définitivement ?) tourner le dos à un groupe déjà sur le déclin sur le Angles précédent ?

vendredi 20 mai 2016

Alain Bashung - Tel (2002)

Magic est mort, et à cette occasion, de nombreuses interviews sont publiées gratuitement sur le site de l'ex-magazine dont je n'ai jamais été lecteur. Pas une raison, cependant, pour bouder mon plaisir, et redécouvrir certaines entrevues profondément intéressantes (celle des Flaming Lips époque Yoshimi, du Murat de Mustango, le Massive Attack de Mezzanine ou le Portishead de l'éponyme). Mais, même si je préfère toujours Fantaisie Militaire, l'interview de Bashung réalisée à l'occasion de la sortie de L'Imprudence contient plus de choses intéressantes que certaines personnes n'en diront dans une vie...